Differences

This shows you the differences between two versions of the page.

Link to this comparison view

fr:map:europe:france:cassandre [2010/03/09 09:52]
bferron
fr:map:europe:france:cassandre [2011/07/09 20:47] (current)
Line 1: Line 1:
 +====== CASSANDRE/HORSCHAMP======
 +[[http://www.hors-champ.org/|{{:fr:map:europe:france:logocassandre.jpg|}}]]
 +{{tag> tag1 tag2 tag3}}
 +=====Description=====
 +  * **QUI ILS SONT**
  
 +Cassandre a été créée par Nicolas Roméas en 1995. Il est accompagné depuis par Valérie de Saint Do. La revue est imprimée en français.
 +Sur le site Internet il est possible de trouver des articles et des éditoriaux rédigés en anglais. 
 +
 +  * **OBJECTIFS**
 +
 +"Lorsqu’en 1995, nous nous sommes lancés dans cette aventure éditoriale, nous avions de grands ancêtres et d’estimables collègues, mais aucun n’allait dans le sens d’un lieu de débat propice à l’avancée de nouvelles idées, de cette agora qui nous paraissait nécessaire. Nous dénoncions déjà à nos débuts le manque d’attention porté dans le microcosme culturel aux expériences dites « populaires », pourtant fondamentales... Pour la première fois depuis longtemps, une équipe s’attachait à éclairer les aspects peu visibles du paysage artistique et culturel."(citation extraite du site internet www.horschamp.org)
 +
 +Cette revue avait donc pour objectif dès le début de proposer une nouvelle vision de la culture et de la rapprocher des citoyens. 
 +
 +  * **STRATEGIES**
 +
 +Ils réalisent des articles de fond sur des thèmes liés au théâtre et plus largement aux pratiques culturelles en général. Réalisation d'interviews essentiellement mais ils invitent également des intellectuels (ethnologues, sociolologues...) afin qu'ils réfléchissent à la place de l'art dans la société. Souvent, ces intellectuels n'ont pas spécifiquement comme domaine de recherche l'art.
 +
 +=====Localisation=====
 +  * [[http://maps.google.fr/maps/ms?ie=UTF8&hl=fr&msa=0&msid=112584705072733905782.000455856e71585b474ef&ll=40.979898,31.289063&spn=145.418027,313.59375&z=2|Voir la carte de l'AMGP]]
 +<html>
 +
 +<iframe width="425" height="350" frameborder="0" scrolling="no" marginheight="0" marginwidth="0" src="http://maps.google.fr/maps/ms?ie=UTF8&amp;hl=fr&amp;msa=0&amp;msid=112584705072733905782.000455856e71585b474ef&amp;ll=36.031332,16.875&amp;spn=147.363003,298.828125&amp;z=1&amp;output=embed"></iframe><br /><small>Afficher <a href="http://maps.google.fr/maps/ms?ie=UTF8&amp;hl=fr&amp;msa=0&amp;msid=112584705072733905782.000455856e71585b474ef&amp;ll=36.031332,16.875&amp;spn=147.363003,298.828125&amp;z=1&amp;source=embed" style="color:#0000FF;text-align:left">Alternative Media Global Project's Map</a> sur une carte plus grande</small>
 +
 +</html>
 +=====Publications=====
 +  * **Site Web :** http://www.hors-champ.org/
 +  * **Publications écrites périodiques :** revue //Cassandre//
 +  * **Publications écrites ponctuelles**: Cassandre publie un certain nombre de livres de manière ponctuelle. Cette activité vient compléter les missions que la revue s'est donnée. 
 +  * **Programmes de radio**
 +  * **Programmes de télévision/vidéo**
 +  * **Autres**: Cassandre organise également un certain nombre de rencontres avec les lecteurs ou plus globalement les personnes intéressées par les politiques culturelles et par la proposition d'un nouveau modèle. Organisation de rencontres artistiques et de débats quasiment chaque semaine. La communication autour de ces différentes rencontres n'est absolument pas faite sur leur site Internet. 
 +
 +=====Diffusion=====
 +
 +Disponible en kiosque et en librairie. Système d'autodiffusion en collaboration avec un distributeur qui est chargé d'alimenter les librairies. 
 +Système qui ne fonctionne pas très bien et qui ne leur assure pas une visibilité suffisante. 
 +
 +=====Statut légal=====
 +=====Donateurs/Bailleurs de fonds=====
 +
 +Cassandre tire l'essentiel de ses financements des abonnements des lecteurs ainsi que de leurs éventuels soutiens financiers. Ainsi, il est possible de payer plus cher que l'abonnement proposé si l'on souhaite aider la revue. 
 +La revue bénéficie également de subventions mais il devient de plus en plus difficile pour eux d'en obtenir. 
 +=====Organisation interne=====
 +
 +La rédaction se compose de 4 ou 5 rédacteurs permanents. Nicolas Roméas et Valérie de Saint Do sont les deux directeurs de publication. Les thématiques de chaque numéro sont discutées entre eux deux puis sont proposées aux rédacteurs lors des réunions de préparation des numéros. Il n'y a donc pas véritablement de fonctionnement collectif, Valérie de Saint Do et Nicolas Roméas jouant pleinement leur rôle de directeurs de la publication. 
 +
 +Il faut cependant ajouter que de nombreux thèmes sont également proposés à des personnalités extérieures telles que des sociologues, des ethnologues ou des écrivains. La diversité est ainsi assurée. 
 +
 +=====Contacts=====
 +  * **Adresse :** Cassandre/Horschamp 16, rue Girardon 75018 Paris, France
 +  * **Email :** cassandre@horschamp.org 
 +  * **Téléphone :** 01 40 35 00 98
 +  * **Fax:** 01 40 35 00 31
 +
 +   
 +=====Histoire=====
 +
 +L'histoire de Cassandre racontée par ses acteurs (source: [[http://horschamp.org/spip.php?article292]])
 +
 +"Pourquoi Cassandre ? 
 +
 +Ce titre sombre et prophétique est évidemment ironique ! Nous savions qu’un certain nombre de confrères opportunément optimistes nous en affubleraient, alors, autant le choisir délibérément ! Lorsqu’en 1995, nous nous sommes lancés dans cette aventure éditoriale, nous avions de grands ancêtres et d’estimables collègues, mais aucun n’allait dans le sens d’un lieu de débat propice à l’avancée de nouvelles idées, de cette agora qui nous paraissait nécessaire. Nous dénoncions déjà à nos débuts le manque d’attention porté dans le microcosme culturel aux expériences dites « populaires », pourtant fondamentales... Pour la première fois depuis longtemps, une équipe s’attachait à éclairer les aspects peu visibles du paysage artistique et culturel. 
 +
 +Observateurs du monde des arts depuis de nombreuses années, il nous semblait évident que la presse française souffrait d’un manque. Celui d’un lieu éditorial ouvert à des réflexions extérieures au monde artistique, émanant de penseurs venus de domaines comme la sociologie, l’ethnologie ou l’histoire, pour témoigner de la réalité du paysage culturel et artistique. 
 +
 +Depuis la fin de la période qui a vu fleurir un certain nombre de revues artistiques et littéraires au début de ce siècle, nous avons assisté au déclin de la presse spécialisée, seule en mesure d’accomplir un travail de fond sur la réalité artistique et culturelle contemporaine. La presse nationale généraliste et les médias consacrent de moins en moins d’espace à des expériences de terrain qui se déroulent en régions, parfois dans des lieux de relégation ou hors institutions. Seules les productions importantes, souvent d’origine parisienne, peuvent espérer une reconnaissance médiatique. À une époque où la (re)construction d’une culture diverse et commune - prenant en compte la réalité d’une société menacée d’individualisme et d’uniformisation - est une question brûlante, peut-on laisser dans l’ombre un pan entier de la vie culturelle du pays ? La mission que nous nous sommes donnée est de montrer qu’un réseau très riche d’activités et de démarches peu visibles qui se déroule dans la durée, a une importance capitale pour la santé morale et intellectuelle de nos concitoyens. 
 +
 +Évolution 
 +
 +Une équipe de journalistes spécialisés désireux de répondre à la nécessité d’un espace éditorial propice à une confrontation des idées s’est réunie en 1995 autour de Nicolas Roméas - alors journaliste à France Culture - pour créer cette revue en faisant le pari d’une prise de conscience des acteurs ; des professionnels de la culture et de l’art, des amateurs, des professeurs, universitaires, étudiants, citoyens « éclairés » de tous horizons... Depuis son premier numéro, Cassandre/Horschamp propose des entretiens avec des sociologues, des philosophes ou des historiens, des dossiers thématiques sur des sujets habituellement peu ou mal explorés - l’évolution des politiques culturelles, les nouvelles formes de résistance artistique, le numérique et l’art, la situation d’équipes artistiques à l’étranger, des agoras ouvertes à des acteurs extérieurs, des chroniques... Ce travail d’analyse n’est jamais neutre, mais toujours relié au désir de voir l’art et la culture jouer un rôle actif parmi les hommes. Notre revue a réussi ce pari d’être une agora de papier accueillant des paroles d’un haut niveau sans craindre la polémique. 
 +
 +Les lecteurs qui s’interrogent sur l’avenir de notre société ne se suffisent plus de revues confidentielles destinées à une élite ou, de l’autre côté, de magazines traitant superficiellement de problèmes graves lorsqu’ils sont à la mode. Il s’agit de développer un nouveau type de publication qui permette au plus grand nombre de s’informer sur des sujets a priori difficiles, mais dont la connaissance est essentielle à ceux qui sont concernés par une culture citoyenne exigeante. 
 +
 +Pourquoi Horschamp aux Récollets ? 
 +
 +De nombreuses équipes artistiques et culturelles œuvrent au plus près de l’humain dans ce qu’on nomme le champ « sociétal » - dans les prisons, les banlieues, les hôpitaux psychiatriques, en milieu rural... Il ne s’agit pas d’offrir une « occupation » ou une « animation » à des populations marginalisées, mais de leur permettre de renouer avec une parole, une expression, une socialisation ; de retrouver non seulement un « accès » à l’art et la culture, mais de s’approprier des langages et des symboles essentiels à une communauté humaine. Ce que nous analysons avec cette revue et constitue la matière première des activités du pôle Horschamp, c’est ce que ces pratiques peu visibles recèlent d’efficacité dans la transmission et l’échange par le moyen de l’émotion, de la fulgurance artistique. Cela demande une vraie exigence. Les sources contemporaines de cette prise de conscience sont notamment à chercher du côté de la décentralisation théâtrale de l’immédiat après-guerre. Et si l’on cherche un exemple contemporain on peut penser au travail du plasticien Thomas Hirschorn ou à celui de Pippo DelBono, homme de théâtre inclassable que le Festival d’Avignon a fini par consacrer. 
 +
 +Cet art-là ne peut simplement être évalué à l’aune des critères de la critique artistique classique, vouée à l’analyse d’un objet. Il nécessite des croisements de regards : celui du critique, mais aussi du sociologue, du philosophe, de l’historien, de l’ethnologue... L’objet du pôle Horschamp est d’offrir aux équipes qui cherchent dans cette direction et à ceux qui les accompagnent des outils d’analyse critique et de mise en perspective, pour faire exister un cadre commun de réflexion sur leur développement. 
 +
 +Cela exige de faire vivre un pôle de réflexion, d’analyse, de mise en commun des ressources, d’organisation de rencontres. Ce pôle, nous l’avons mis en chantier il y a dix ans ans, avec le soutien du ministère de la Culture et de plusieurs partenaires publics. 
 +
 +L’installation au Couvent des Récollets a permis de renforcer ce pôle au service des pratiques artistiques porteuses de lien social, en lui offrant un rayonnement national, européen, et le plus large possible au niveau mondial. Il s’agit de matérialiser notre travail d’information, de mutualisation et d’analyse, dans un pôle de réflexion et d’informations autour de thèmes qui concernent l’avenir de notre civilisation. 
 +
 +Explorations et analyses de pratiques artistiques méconnues, organisation de Rencontres nationales en région et de micro-rencontres, informations sur les différents acteurs avec le site horschamp.org et sa base de données : depuis novembre 1995, notre équipe a initié de nombreuses activités « art/société » avec la revue Cassandre/Horschamp, le centre de ressources et le groupe de travail art/culture/politique REFLEX(E). 
 +
 +La parution de Cassandre/Horschamp est dorénavant complétée d’autres publications thématiques et d’un blog qui depuis février 2009, est la nouvelle incarnation de MicroCassandre, sous la forme d’une revue en ligne pemettant des réactions immédiates à l’actualité, des rendez-vous réguliers avec des artistes que nous soutenons, ainsi que des réflexions sur les politiques culturelles."
 +
 +Il faut cependant souligner que depuis la rédaction de cette histoire par ses acteurs, Cassandre a déménagé du couvent des Récollets doit actuellement faire face à d'importantes difficultés financières, ce qui prévoit un avenir difficile pour la revue Cassandre.
 +"
 +
 +=====Liens avec d'autres médias alternatifs =====
 +
 +Pas de liens connus.
 +=====Bibliographie/Webgraphie=====
 +
 +1995-2005. 10 ans d'action artistique avec la revue Cassandre
 +Ouvrage collectif
 +Préface de Robert Abirached
 +
 +[[http://horschamp.org/spip.php?article292]]
 +
 +[[http://horschamp.org/]]